Chirurgie robotique du genou

LA CHIRURGIE ROBOTIQUE DU GENOU, C’EST QUOI ?

La chirurgie robotisée du genou est une technique innovante s’adressant aux patients souffrant de maladies dégénératives du genou comme l’arthrose. Elle est réalisée à l’aide d’un bras robotisé qui permet au chirurgien d’effectuer la chirurgie avec précision par une incision plus petite qu’avec la chirurgie conventionnelle.

Cette procédure utilise des radiographies et une reconstruction en trois dimensions de votre genou pour déterminer les zones endommagées qui doivent être enlevées permettant la mise en place précise de l’implant du genou. L’intervention peut être utilisée pour la mise en place d’une prothèse totale ou partielle du genou. Pendant l’intervention, la partie malade de votre genou est enlevée, préservant ainsi l’os et les tissus sains qui l’entourent. Un implant (la prothèse) est ensuite fixé sur la partie préparée de votre articulation du genou, ce qui entraîne la résolution des symptômes et un mouvement naturel du genou. Comme elle utilise une technique peu invasive, l’incidence des cicatrices et des pertes de sang est très faible.

L’intervention s’adresse aux patients atteints d’une arthrose partielle ou totale du genou. La chirurgie partielle du genou assistée par robot peut être envisagée chez les patients atteints d’arthrose à un stade plus précoce associée à des symptômes tels que la douleur au genou, le gonflement du genou et le blocage du genou et cela après échec du traitement médical. La procédure aboutit à la résolution des symptômes et à un mouvement naturel du genou.

LES AVANTAGES DE LA CHIRURGIE DU GENOU ASSISTÉE PAR ROBOT

Incisions plus petites
(Kayani, Konan et al. 2018)

 

Récupération plus rapide
(Kayani, Konan et al. 2018)

 

Mise en place plus précise de l’implant
(Bell, Anthony et al. 2016)

 

Réduction des blessures aux tissus adjacents
(Kayani, Konan et al. 2018)

 

Augmentation de la longévité de l’implant
(Kleeblad, Borus et al. 2018)

LA PROTHÈSE DE GENOU PAR ROBOT, COMMENT ÇA MARCHE ?

Avant l’intervention, vous passerez un scanner qui génère un modèle virtuel en trois dimensions de votre genou à opérer. Ce modèle est utilisé pour créer un plan chirurgical unique basé sur votre anatomie. Il permet de préciser la taille et la mise en place optimale de vos implants. Pendant l’opération, le système robotique guide le chirurgien sur la base du plan préopératoire personnalisé et ce bras robotisé l’empêche de sortir des limites prédéfinies. Cela permet au chirurgien d’enlever l’os malade tout en préservant l’os et les tissus sains qui l’entourent. Cependant, le chirurgien peut pendant l’opération et si cela est nécessaire, modifier le plan opératoire et s’adapter à chaque situation.

 

Le système robotique permet une mise en place beaucoup plus précise de vos implants par rapport aux méthodes traditionnelles (Bell, Anthony et al. 2016), ce qui signifie que vous aurez une sensation plus naturelle avec votre genou opéré et donc une satisfaction plus importante (Pearle, van der List et al. 2017).

Les avantages de l’utilisation du robot comprennent une incision plus petite, moins de lésions des ligaments (Kayani, Konan et al. 2018), moins de douleurs et des temps de récupération plus rapides(Kayani, Konan et al. 2018) ; rétablir votre confiance dans votre mobilité et vous aider à retrouver un mode de vie actif en quelques semaines. De plus, la durée de vie des implants est dictée par la précision avec laquelle ils sont mis en place. Plus l’implant est positionné précisément et plus il dure longtemps sans avoir à la changer. Par conséquent, les chirurgies de remplacement effectuées à l’aide du robot sont susceptibles de durer plus longtemps et d’entraîner une plus grande satisfaction du patient (Bell, Anthony et al. 2016, Pearle, van der List et al. 2017, Kleeblad, Borus et al. 2018)

LA PROTHÈSE DE GENOU PAR ROBOT AVEC LES DOCTEURS BARDOU-JACQUET ET HAZOTTE

Les docteurs Bardou-Jacquet et Hazotte utilise le robot chirurgical MAKO de la société STRYKER.
Ce robot est le premier implanté et utilisé dans une clinique française. Il est déjà largement implanté aux USA (depuis 2006), et plus récemment en Allemagne, en Angleterre, et en Italie.
Il s’agit d’un système associant une navigation peropératoire couplée à un bras robotisé guidé par le chirurgien qui réalise toute l’intervention. L’incision et la voie d’abord sont faites par le chirurgien de même que la pose de la prothèse. Les coupes osseuses sont réalisées par le chirurgien à l’aide du bras robotisé. La fermeture et le pansement sont également faits par le chirurgien. Ce bras robotisé permet au chirurgien de n’enlever que l’os malade et l’empêche d’abimer les tissus sains qui l’entourent.

  1. 1
    EN PRATIQUE

    Les docteurs Bardou-Jacquet et Hazotte peuvent vous recevoir en consultation à la Clinique Sainte Anne de Langon ou à l’Institut de Chirurgie Robotique à la clinique Tivoli Ducos à Bordeaux.

    Pour cette première consultation, il faut simplement se munir d’une radio récente du genou et de l’ordonnance de vos traitements.
    Le reste des examens complémentaires (cardiologue, biologie, scanner du genou) peuvent être faits sur place.
    Pour les patients venant de loin, il est possible de faire une pré consultation en remplissant le formulaire e-consult et ainsi ne faire qu’un seul déplacement à la clinique Tivoli avant l’intervention.

    Si une date d’intervention est fixée lors de cette consultation réelle le chirurgien :

    • Soit une pré consultation à distance a été validée, et le reste du bilan pré opératoire est réalisé en suivant cette consultation le jour même.
      Scanner pré opératoire du genou, consultation pré anesthésique et consultation cardio.
    • Soit il n’y a pas eu de e-consult à distance et le reste du bilan pré opératoire est programmé à une date ultérieure.

    L’intervention chirurgicale avec le bras robotisé MAKO se déroule à la clinique TIVOLI DUCOS à Bordeaux par le chirurgien que vous avez vu en consultation (Dr Hazotte ou Bardou-Jacquet).

    L’hospitalisation se fait le matin même de l’opération.
    Le retour à domicile se fait le jour même (ambulatoire) ou le lendemain .
    Le suivi se fait à la Clinique Sainte Anne ou à la clinique Tivoli Ducos à l’Institut de Chirurgie Robotique.

  2. 2
    PRÉPARATION À L'INTERVENTION

    Elle suit le même protocole que pour une prothèse classique de genou de Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie (ou encore appelée réhabilitation rapide après chirurgie, RAAC)

  3. 3
    COMMENT SE DÉROULE L'INTERVENTION AVEC LE ROBOT ?
    • Le chirurgien réalise l’incision et la voie d’abord du genou.
    • Des capteurs sont posés sur le tibia et le fémur pour réaliser la navigation et le bone morphing.
    • Le chirurgien détermine les coupes osseuses qu’il veut réaliser pour obtenir le meilleur positionnement de la prothèse, la meilleure balance ligamentaire et les meilleures amplitudes articulaires. L’ordinateur traite les informations en temps réel pour que le robot planifie les coupes osseuses.
    • Ces coupes osseuses sont faites par un bras articulé tenu par le chirurgien qui effectue les coupes en suivant celles-ci sur un écran de contrôle. Ce bras robotisé empêche le chirurgien d’aller au-delà des limites et de créer des lésions au niveau du cartilage sain, des ligaments, des vaisseaux et des nerfs.
    • Une fois les coupes osseuses réalisées la prothèse est posée par le chirurgien
    • Le chirurgien termine l’intervention en refermant le genou et en faisant le pansement.
    • Les suites post-opératoires sont moins douloureuses et plus rapides qu’avec une technique classique. La sortie peut s’envisager le jour même de l’intervention ou après une nuit ou deux à la clinique.

LES AVANTAGES DE CETTE TECHNOLOGIE

Meilleure qualité et précision des coupes osseuses
(Bell, Anthony et al. 2016)

 

Meilleure positionnement de la prothèse ce qui augmente sa longévité en diminuant l’usure de la prothèse
(Bell, Anthony et al. 2016, Pearle, van der List et al. 2017).

 

Meilleures amplitudes articulaires et meilleure balance ligamentaire
(Christ, Pearle et al. 2018)

 

Récupération fonctionnelle plus rapide et hospitalisation plus courte
(Kayani, Konan et al. 2018)

S’intègre dans le protocole de récupération rapide après chirurgie ( RAAC) déjà utilisé et qui a fait ses preuves.

 

Durée d’intervention identique à une technique classique sans la rallonger.

 

Pas de coût supplémentaire pour le patient hormis le dépassement d’honoraire de son chirurgien qui existe déjà pour la technique classique.

Mako Robot remplacement partiel de genou
Mako-Camera-and-Guidance-Module_Print

ANNEXES

A, W. D., et al. (2010). « Unicompartmental knee arthroplasty in patients aged less than 65. » Acta Orthop 81(1): 90-94.
Bell, S. W., et al. (2016). « Improved Accuracy of Component Positioning with Robotic-Assisted Unicompartmental Knee Arthroplasty: Data from a Prospective, Randomized Controlled Study. » J Bone Joint Surg Am 98(8): 627-635.
Christ, A. B., et al. (2018). « Robotic-Assisted Unicompartmental Knee Arthroplasty: State-of-the Art and Review of the Literature. » J Arthroplasty 33(7): 1994-2001.
Kayani, B., et al. (2018). « Iatrogenic Bone and Soft Tissue Trauma in Robotic-Arm Assisted Total Knee Arthroplasty Compared With Conventional Jig-Based Total Knee Arthroplasty: A Prospective Cohort Study and Validation of a New Classification System. » J Arthroplasty 33(8): 2496-2501.
Kayani, B., et al. (2018). « Robotic-arm assisted total knee arthroplasty is associated with improved early functional recovery and reduced time to hospital discharge compared with conventional jig-based total knee arthroplasty. » Bone Joint J 100-B(7): 930-937.
Kleeblad, L. J., et al. (2018). « Midterm Survivorship and Patient Satisfaction of Robotic-Arm-Assisted Medial Unicompartmental Knee Arthroplasty: A Multicenter Study. » J Arthroplasty 33(6): 1719-1726.
Pearle, A. D., et al. (2017). « Survivorship and patient satisfaction of robotic-assisted medial unicompartmental knee arthroplasty at a minimum two-year follow-up. » Knee 24(2): 419-428.