Hallux valgus (HV)

QU’EST-CE QUE C’EST ?

C’est une déformation touchant le gros orteil avec une déviation de celui-ci vers les autres orteils et une tuméfaction interne douloureuse à la base du gros orteil communément appelée « oignon ».

Ceci touche surtout la femme à partir de la quarantaine. C’est une déformation très courante favorisée par un pied plat, un gros orteil plutôt long, un poids excessif, des antécédents familiaux d’hallux valgus. De plus l ‘HV est favorisé par le port de chaussures fines et étroites au bout et par les talons hauts.

La déformation se caractérise par une déviation du gros orteil vers les autres associée quelque fois à une rotation du gros orteil, l’ « oignon » qui est une excroissance osseuse (exostose) est douloureuse et entraîne une gêne au chaussage et quelquefois le chaussage est impossible.

QUAND OPÉRER ?

L’indication opératoire existe quand la déformation est sévère et/ ou douloureuse ou quand le chaussage est impossible. Il n’y a pas de meilleure période pour se faire opérer au cours de l’année. La meilleure période est quand le patient est désireux et prêt à se faire opérer.

QUEL TRAITEMENT ?

L’opération consiste à réaxer le gros orteil et à supprimer l’exostose du premier métatarsien. On réalise sous anesthésie au bloc opératoire avec un garrot au mollet l’intervention : ablation de l’exostose, réaxation du premier rayon avec une section de la première phalange du gros orteil et du premier métatarsien et souvent il faut réaliser des gestes sur les parties molles (capsule articulaire et tendons). L’intervention dure 30 minutes, on infiltre la zone opératoire avec un produit anesthésiant afin que le patient n’ait pas mal au réveil, la peau est fermée avec du fil résorbable. La sortie a lieu le lendemain ou le jour même après un contrôle radiographique et la réfection du pansement. Pendant un mois il faut marcher avec un chausson délivré en pharmacie.

APRÈS L’INTERVENTION

A la maison il faut surélever le pied, faire les pansements tous les deux jours et enlever les fils 14 jours après l’intervention, un traitement préventif de la phlébite est prescrit pendant 14 jours. La marche en appui total est possible avec le chausson à garder un mois. La conduite automobile est interdite pendant 6 semaines. Le pied reste gonflé un à deux mois.

La visite de contrôle a lieu un mois après l’intervention avec une radio de contrôle. Le patient peut remettre progressivement des chaussures classiques mais larges. L’oedème et les douleurs résiduelles disparaissent au cours du deuxième mois. L’arrêt de travail en fonction du type de métier du patient est de 2 à 3 mois.

Les éventuelles complications sont l’infection, l’hématome, la difficulté et le retard de cicatrisation, la phlébite et il existe un risque de récidive de l’hallux valgus au cours des années suivantes.